Monday, 26 September 2016

Conférence politique 2016

La Confédération européenne des Pouvoirs locaux intermédiaires (CEPLI) a organisé, conjointement avec le Comité des Régions (CdR), sa conférence politique ayant pour thème, « Financer les investissements dans le tourisme afin d’améliorer la compétitivité et l’attractivité des territoires européens » .

Monsieur Markkula, Président du CdR, a rappelé, lors de cette conférence politique, la nécessité d’investir et d’utiliser efficacement les fonds européens dédiés au tourisme pour rester la destination privilégiée des touristes.

Suite à la présentation du rapport du Comité des Régions sur le tourisme comme moteur pour la coopération régionale, les différents intervenants ont insisté sur l’importance de ce secteur pour leurs territoires et ont pu échanger sur les stratégies qu’ils mettent en place pour y permettre un développement fructueux d’un tourisme local durable.

Il ressort des discussions et de la présentation de la Banque européenne d’investissements que le financement de projets touristiques, que ce soit en termes d’infrastructures, de mobilité ou de patrimoine, est réalisable et que ces projets peuvent constituer une aubaine pour les autorités locales. Une meilleure coopération entre les acteurs, que ce soit par le biais d’un partenariat avec le privé ou par celui d’une stratégie transfrontalière, est essentielle pour consolider ce marché.

Ces investissements doivent également permettre le développement de zones rurales et plus isolées. Un tourisme de proximité, basé sur une cohabitation entre touristes et habitants, mais aussi épargné par le phénomène de massification, ne sera possible que par des investissements en termes d’accès à ces zones et par une distribution plus équitable des richesses générées par le secteur touristique.

Enfin, l’importance du développement de marques (et, notamment, la marque Ardenne pour nos provinces wallonnes) et d’une stratégie marketing permettant la diversification de l’offre touristique a été répétée par l’ensemble des intervenants. Ces marques mais aussi la spécialisation dans certains domaines (nature, gastronomie, culture,…) et les produits de commercialisation permettent, en effet, d’insérer ces territoires dans le tourisme international et de fidéliser les touristes de passage.